Tarte framboises et lait d’or

Vous connaissez peut être le lait d’or ? Cette boisson ayurvédique qui est aussi délicieuse qu’on la dit bonne pour la santé !

Le lait d’or, une boisson qui a la couleur du soleil, est composée de lait végétal, de curcuma et de poivre. Je sens déjà qu’il va y avoir des réticences. Ne partez pas en courant. Moi aussi, quand j’ai découvert le lait d’or il y a deux ans sur le blog Le Palais savant, je me suis dit : oh non, pas pour moi! Du curcuma et du poivre, dans une boisson sucrée ? ça va pas la tête ?

Pourtant je vous invite très fort à lire l’article à propos de cette boisson et de simplement tester. J’étais sûre que j’allais détester, moi triple championne du monde de dégustation de chocolat chaud (et de sieste). Et pourtant, le lait d’or avec du lait épeautre-noisette est clairement venu rejoindre le podium de mes boissons préférées à côté du chocolat chaud. (oui, c’est un podium à deux places seulement.)

Quand il commence à faire froid, ou qu’il fait gris dehors ou dans mon cœur, le lait d’or est ma boisson doudou préférée. En plus c’est bon pour la santé ! Mais comme ce n’est clairement pas ce qui m’intéresse, je vous invite une fois de plus à lire tous les détails à ce sujet sur le blog du Palais Savant.

Moi le lait d’or j’aime tellement ça, que ces derniers mois j’ai commencé à en intégrer dans des pâtisseries. C’est sucré, c’est bon, ça ne pouvait que marcher pour peu de réfléchir à des accords qui fonctionnent.

De toutes façons, avec vous les véganes faut toujours s’attendre à des ingrédients bizarres !

Alors oui, mais non. Ok d’accord, dans les recettes de gâteaux véganes on trouve souvent des ingrédients farfelus, des légumes qui se glissent par ci par là. Des cheesecakes à l’avocat et autres choses qui paraissent bizarres et qui sont pourtant délicieuses. Mais après tout pourquoi se priver quand on explore un domaine ? c’est ça aussi la créativité !

Et puis, à dire vrai, c’est parce qu’on connaît assez peu ce qui se fait en matière d’innovation en pâtisserie française « haut de gamme » ou même en pâtisserie étrangère. Des ingrédients qu’on pense être réservés au salé sont très souvent utilisés en pâtisserie. Ces derniers temps j’ai vu des pâtissier.es utiliser le poivre, le tabac, l’arôme fumé, le cumin noir, le caviar, les dorayakis sont fait avec des haricots rouges… etc.

Je propose donc ici une recette simple, une tarte aux framboises avec un fond garni de crème pâtissière au lait d’or. Mais cette idée peut se décliner à l’infini : j’ai déjà fait du riz au lait d’or, un manguier au lait d’or… N’hésitez pas à vous lancer : faites des pâtisseries au lait d’or !

Tarte framboises et lait d’or

(Cercle à tarte de 20 cm – 6 parts environ)

Ingrédients :

Pâte sablée :

  • 120 g de farine T55
  • 1/2 cuillère à café de poudre à lever
  • 20 g de sucre glace
  • 20 g de poudre d’amande
  • 1 pincée de fleur de sel
  • 70 g de margarine végétale
  • 1/2 bouchon de rhum (ou autre liquide au choix – la quantité doit être minime – juste pour lier)

Crème pâtissière au lait d’or :

  • 300 ml de lait végétal ( ici épeautre noisette) – Noisette fonctionne bien, mais faire selon ses goûts
  • 1 cuillère à café de curcuma
  • 1/4 de cuillère à café de poivre noir
  • 1 cuillère à café d’huile de coco
  • 25 g de sucre en poudre
  • 8 g de purée d’amande
  • 30 g de crème végétale soja
  • 15 g de farine T55
  • 15 g de fécule de maïs
  • 25 g de margarine végétale froide

Montage :

  • Framboises : 2 ou 3 petites barquettes (à évaluer suivant votre moule)
  • Sucre glace
  • Pâte d’amande pour faire des petites décos (facultatif)
  • Billes en sucre (facultatif)

C ‘ e s t   p a r t i  !

Pour la crème pâtissière au lait d’or :

  1. Dans une casserole mettre le curcuma, le poivre, et l’huile de coco à chauffer doucement
  2. Quand l’huile de coco est fondue : mélanger à l’aide d’un fouet puis ajouter le lait végétal, fouetter
  3. Ajouter le sucre et remuer en chauffant doucement pour que les épices infusent bien dans le lait
  4. A la première ébullition, sortir du feu et filtrer dans un récipient (si vous avez une carafe en verre, cela sera plus simple pour verser ensuite dans la préparation). Je filtre parce que je n’aime pas les résidus et surtout parce que je mouds le poivre moi-même ce qui laisse des gros morceaux de poivres (à éviter pour ne pas traumatiser vos invités!)
  5. Dans un autre saladier fouetter ensemble la purée d’amande et la crème de soja
  6. Ajouter la fécule et la farine et remuer : cela va faire une sorte de purée très épaisse et collante
  7. Verser dessus le lait d’or préparé préalablement, petit à petit pour délayer la « purée » et éviter les grumeaux
  8. Au début il est nécessaire d’y aller doucement pour surtout ne pas faire de grumeaux
  9. Quand tout le lait est intégré, verser la préparation dans une casserole et mettre à chauffer à feu moyen, remuer sans cesse pour éviter que ça n’accroche (ça finirait par brûler et donner goût de brûlé à votre crème)
  10. La crème va épaissir, à ébullition compter encore une minute et une fois qu’elle a bien épaissit débarrasser dans un cul de poule
  11. Ajouter la margarine froide et fouetter pour l’incorporer
  12. Filmer au contact et réserver au frais jusqu’à complet refroidissement.

Pour la pâte sablée :

  1. Préchauffer le four à 175° C chaleur tournante
  2. Dans le bol du robot (ou un cul de poule) mélanger la farine, le sucre glace, la poudre d’amande, la poudre à levée, la pincée de sel
  3. Ajouter la margarine froide en morceaux, et sabler (soit à la main, soit avec l’outil feuille du robot). Sabler : incorporer les ingrédients secs à la margarine en écrasant jusqu’à l’obtention d’une texture sableuse.
  4. Quand la pâte est bien sablée, ajouter le bouchon de rhum et pétrir. Au robot : ne pas pétrir très longtemps pour ne pas perdre l’aspect sablé. Cette étape est rapide, le rhum permet juste d’unifier le sablé et d’obtenir une boule (au robot vous pouvez même arrêter dès que la pâte commence à s’assembler et finir de former la boule à la main)
  5. Étaler la pâte pour former un disque sur une épaisseur de 3 mm et un diamètre de 2 cm plus grand que le diamètre de votre cercle à tarte (cela est plus facile entre deux feuilles de papier cuisson)
  6. Foncer votre cercle à tarte avec la pâte, découper les bords qui dépassent
  7. Enfourner pour 20 minutes à 175° C à chaleur tournante
  8. Sortir quand la pâte commence à bien dorer et laisser refroidir sur une grille (attendre une dizaine de minutes avant de décercler)
  9. Laisser complétement refroidir le fond de tarte avant de passer au montage

Montage :

  1. Je conseille de ne pas monter cette tarte trop longtemps avant de la servir ! Si vous la faite la veille, la crème va détremper la pâte, et elle va perdre sa croustillance (firefox m’informe que ce mot n’existe pas. tant pis. j’insiste.)
  2. Remplir le fond de tarte avec la crème pâtissière au lait d’or et lisser le mieux possible.
  3. Placer les framboises en s’armant de patience et de bonne humeur 🙂
  4. Saupoudrer de sucre glace (juste avant de servir) et placer vos décos ou pas

Bonus – Feuilles en pâte d’amande :

  1. Pour faire les feuilles en pâte d’amande, très facile : cela ne nécessite qu’un couteau et des mains propres !
  2. Prendre un petit bout de pâte d’amande, former une petite boule ronde
  3. Appuyer sur un côté de cette boule pour en faire une pointe (on obtient une forme de goutte)
  4. Maintenant : aplatir doucement la goutte entre le pouce et l’index, on a la forme de feuille
  5. Il ne reste plus qu’à la strier à l’aide du couteau

M i a m   M i a m

Imprimer cet article

Vous pourriez aussi aimer …