Pains au praliné vegan : Test Pâte à viennoiseries Herta

Vous êtes véganes et vous vous êtes déjà demandé où et comment manger des viennoiseries ? Vous êtes accros aux pains au chocolat / chocolatines*, croissants et autres pains aux raisins ? Sachez que Herta fait une pâte à viennoiseries dont la composition est végétalienne ce qui peut être une bonne solution !

Les viennoiseries sont un de mes pêchés mignons. Mais comme 55 millions de personnes en France je n’habite pas à Paris. Pas de VG Pâtisserie ou de Cloud Cake à ma portée. Alors quand j’ai découvert les pâtes à viennoiserie Herta je ne fus que joie et amour.

Il est évident que ce n’est pas pareil que de pouvoir aller en boutique acheter ses viennoiseries. Mais si comme moi vous avez souvent de terribles envies de croissants ou de pains au chocolat / chocolatines* et que vous êtes veganes, la pâte Herta peut être un excellent dépannage.

Je l’ai testé plusieurs fois, sous plusieurs formes. Je peux donc faire un retour sur cette pâte. Je propose ici une recette de pains au praliné, parce que quitte à les faire soi même autant y aller sur la gourmandise. Mais vous pouvez bien sur faire plus simple et faire des croissants ou des pains aux raisins pépites de chocolat.

Avis et Conseils sur la pâte à viennoiserie Herta

Conseils pour l’utilisation de la pâte :

  • L’utiliser bien froide. Dès qu’il fait un peu chaud elle se met à coller et les opérations de pliages deviennent plus compliquées. La garder au plus bas du réfrigérateur et la sortir au dernier moment avant de l’utiliser.
  • La décoller du papier entièrement une première fois avant de se lancer dans les découpes et pliages. Elle accroche parfois au papier sulfurisé qui l’emballe. Il suffit de la soulever un peu de chaque côté pour être sur qu’elle a été entièrement décollé de la feuille une fois au moins avant de commencer à plier les viennoiseries.
  • Les manger le jour même, car dans la journée les viennoiseries ramollissent. On peut les repasser quelques minutes au four pour récupérer un peu de croustillant.

Les moins :

  • Son principal défaut est qu’elle est très difficile à trouver. Je ne la trouve qu’aux grands supermarchés carrefour. N’hésitez pas à demander à vos magasins habituels pour qu’ils la commande.
  • Comme toute pâte feuilleté industrielle la composition en fait un produit qu’il est plutôt conseillé de ne pas consommer quotidiennement 🙂 (Mais de temps en temps, quel plaisir!)
  • Je n’y retrouve pas le goût de la levure que j’aime beaucoup normalement dans les viennoiseries.

Les plus :

  • En 20 minutes au four on peut se faire un petit déj bien gourmand avec des bons croissants tout chauds !
  • Le feuilleté levé est bien présent et croustille bien !
  • Cette pâte permet aux végétalien.nes en manque de viennoiseries de combler une des envies les plus tentantes quand on est français.es et vegan à mon avis !
  • ça s’utilise aussi en salé ! A vous les croissants « jambon / fromage » – vegan bien sur !

Notes :

  • La pâte est un long rectangle de 36 cm de longueur, ce qui au final ne fait pas une quantité énorme. Le paquet indique qu’on peut faire 8 viennoiseries avec, mais elles seront alors de petites tailles. (Dans le sens de la largeur, j’ai réussi à faire 15 minis pains aux raisins).
  • Je montre dans mon article comment doubler la pâte pour obtenir des pains au praliné de taille équivalente à ceux qu’on trouve en boulangerie. On arrive à en faire 5.
  • Dans la recette j’explique que contrairement à ce que l’on fait normalement pour des pains, je coupe la pâte en bande et les roule individuellement. La raison est simple : j’ai essayé plusieurs fois de faire d’abord un rouleau puis de le détailler en plusieurs pains : la pâte s’affaisse et s’écrase ! Ma patience a été un peu trop poussée à ses limites. J’ai changé de technique ! 😀

Recette des pains au praliné

(Pour 5 grands pains au praliné)

La veille préparer le praliné et la crème pâtissière. Il est recommandé d’avoir un bon mixeur pour le praliné.

Ingrédients :

Praliné (ou à défaut, vous pouvez en acheter du tout prêt) :

  • 75 g d’amandes
  • 75 g de noisettes
  • 100 g du sucre en poudre
  • 30 g d’eau

Crème pâtissière facile :

  • 10 g Sucre en poudre
  • 1 cuillère à café Purée d’amande
  • 2 cuillères à soupe de Crème de soja
  • 1 cuillère à café bombée de Farine de blé t55
  • 1 cuillère à café bombée de Fécule de maïs
  • 100 ml de lait de soja (ou végétal au choix)

+ 1 pâte à viennoiserie Herta

La veille :

Préparer le praliné :

  1. Torréfier 10-15 minutes au four à 150° les noisettes et les amandes
  2. Quand elles ont refroidies, frotter les noisettes dans un torchon pour enlever une partie de la peau
  3. Dans une casserole préparer le sirop : mélanger le sucre et l’eau et mettre à chauffer à feu moyen
  4. Quand il commence à faire des « grosses » bulles (116° C) (d’abord viennent des petites rapides puis une ou deux minutes plus tard, des plus grosses un peu moins rapides) ajouter les fruits secs torréfiés
  5. Le sucre va re-cristaliser, c’est normal
  6. Poursuivre la cuisson à feu moyen (doux) pendant 15 minutes en remuant régulièrement, le sucre va caraméliser et enrober les oléagineux
  7. Quand tout le sucre a caramélisé, verser sur une feuille de papier sulfurisé ou un silpat et laisser refroidir
  8. Mixer ensuite le tout (si votre mixeur est fragile, faites petit à petit avec des pauses, pour éviter la surchauffe) jusqu’à l’obtention d’une pâte à tartiner.
  9. Verser dans un pot et essayer de ne pas tout manger pour pouvoir faire les viennoiseries le lendemain

Crème pâtissière rapide :

  1. Fouetter ensemble la purée d’amande et la crème de soja
  2. Ajouter la fécule et la farine et remuer, on obtient une purée très épaisse et collante
  3. Verser petit à petit le lait de soja dessus et remuer de manière à éviter les grumeaux
  4. Mettre le tout à chauffer sur une casserole à feu moyen et remuer tout le temps pour ne pas que ça accroche
  5. Dès que le mélange bout (avec une si faible quantité, ça va vite) attendre encore une minute puis sortir du feu, il doit avoir bien épaissi, verser dans un récipient et filmer au contact
  6. Réserver au frais pour le lendemain

Le jour J (celui du super petit déj avec des pains trop bons) – Montage :

  1. Préchauffer le four à 180° C
  2. Ajouter 3 ou 4 cuillères à soupe de praliné à la crème pâtissière et fouetter pour détendre le tout
  3. Sortir la pâte à viennoiseries du frigo, la dérouler, la décoller de la feuille de papier sulfurisé
  4. La couper en deux dans le sens de la longueur avec un couteau et napper une seule moitié avec une couche fine de la crème praliné (photo 1)
  5. Prendre la deuxième moitié de la pâte (celle du bas), la poser par dessus celle qui a déjà été nappée, puis la napper à son tour de crème praliné, plus généreusement cette fois (photo 2)
  6. Au couteau dans le sens de la longueur tailler 5 bandes de tailles égales dans votre pâte, environ 1.5 cm par bande
  7. Les rouler individuellement et les poser sur une plaque qui passe au four recouverte de papier cuisson (photo 3)
  8. Cuire 20 minutes au four, surveiller que ça ne brûle pas, mais penser à laisser assez longtemps pour que le cœur cuise bien. Comme il est rempli de crème humide, il est plus long à cuire que les bords.
  9. Laisser refroidir quelques minutes sur une grille avant de dévorer !

B O N H E U R  !

* Je ne participe pas au débat pain au chocolat / chocolatine. Pendant que les autres débattent moi je les mange tous, peu importe comment vous voulez les appeler. Moi ça me donne faim. 😀

Imprimer cet article

Vous pourriez aussi aimer …