Fudge chocolat noisette Vegan

C’est la rentrée, la fin des vacances. Pour ceux qui ont besoin de soutien moral, j’ai pensé au fudge. Cette confiserie anglaise n’est pas à ranger dans la catégorie #healthy mais est très réconfortante !

Le fudge c’est gras, doux et généreux. Grâce à lui on peut survivre à la rentrée. Finies les vacances, l’absence de bouchons le matin, le calme, les apéros-pétanques ? Mais on s’en fout, parce qu’on peut manger quelques carrés de fudge, blottis dans le canapé à re-re-regarder Kaamelott et tout va bien !

J’ai fais une version très simple, peu d’ingrédients, pas de techniques particulières ! Traditionnellement la recette du fudge nécessite du lait concentré, et certaines techniques dans le processus de fabrication, notamment la gestion de la température.

Sur les photos, j’ai fais des petites parts, mais comme le fudge est une sucrerie assez copieuse, je conseille plutôt de couper des petits cubes afin de pouvoir le savourer.

Fudge chocolat-noisettes

(Pour un moule carré de 14 cm par 14 cm)

Ingrédients :

  • 50 g de noisettes (ou autre oléagineux au choix)
  • 190 g de chocolat noir
  • 170 ml de crème de coco
  • 20 g de margarine végétale
  • 20 g de sucre
  • Déco : un peu de chocolat blanc (facultatif)

  1. (Facultatif) Torréfier les noisettes (10 minutes au four à 150° ou à la poêle à feu moyen en remuant sans cesse), dès qu’elles ont refroidies, les frotter pour enlever l’excédent de peau
  2. Concasser les noisettes en morceaux et réserver
  3. Mettre le chocolat concassé (ou en pistoles) dans un cul-de-poule et réserver
  4. Dans une casserole mettre à chauffer ensemble la crème de coco, la margarine et le sucre : mélanger en continu et porter à ébullition (le sucre doit être dissout)
  5. Verser petit à petit sur le chocolat en remuant, cela va le faire fondre et créer un mélange homogène (ne pas verser d’un seul coup pour ne pas créer un choc de température)
  6. Quand le mélange est homogène : ajouter les noisettes et mélanger pour bien les incorporer
  7. Verser dans un moule (un rectangle de 14 cm par 14 cm) préalablement huilé et posé sur un papier sulfurisé ou un silpat et lisser le dessus (pour plus de jolietesse)
  8. Laisser durcir au réfrigérateur plusieurs heures avant de découper (ne pas faire de trop gros morceaux), et de décorer avec un filet de chocolat blanc

Si il fait trop chaud, les conserver au réfrigérateur (c’est quand même pas déjà l’hiver ! 😀 )

Bonne rentrée !

Imprimer cet article

Vous pourriez aussi aimer …