Extra fondant au chocolat (sans farine!)

Un gâteau fondant au chocolat sans gluten et vraiment super facile ça vous dit ? C’est possible avec seulement quelques ingrédients ! Le secret ? La patate douce !


C’est une des colloc’ de mon frère, vivant à Londres, qui m’a montré cette astuce. Londres est clairement un des paradis du véganisme, vous pouvez trouver des pâtisseries végétaliennes presque n’importe où ! L’alimentation « sans gluten » y a aussi désormais visiblement une belle place !

La recette principale repose sur trois ingrédients : la patate douce amène le fondant, la poudre d’amande vient apporter un peu de structure, enfin le chocolat durcit la préparation et lui donne sa saveur. Les variations des quantités de ces 3 ingrédients joueront énormément sur la texture finale ! Cette recette est donc très malléable, il ne faut pas hésiter à s’en approprier le principe et à la personnaliser ! Trois ingrédients, difficile de faire plus simple !

Pour les réticents : ce gâteau n’a pas le goût de la patate douce, le chocolat prend le pas, elle apporte juste la texture !

Pour donner un peu de classe à ce dessert, j’ai choisi une forme ronde, j’y met un fond type « roses des sables » et je le décore avec des copeaux de chocolat et de la poudre de cacao. Mais ici encore, tout ceci reste facultatif.

Vous n’avez pas de cercle à mousse ?

Ce n’est vraiment pas grave. Encore une fois ce n’est qu’une question de présentation. Un petit moule à gratin (en verre) avec un peu de hauteur fera l’affaire. Tout ce qui compte c’est que vous puissiez vous couper une part sans abimer votre moule !

Fondant au chocolat sans gluten

(Pour un cercle de 16 cm de diamètre )

Ingrédients :

Pour le fond façon « rose des sables »

  • 50 g (1/4 cup environ) de margarine végétale*
  • 50 g  (1/3 cup remplie de petits palets) de chocolat noir
  • 100 g (1+1/2 cup) de pétales de céréales sans gluten (sarrasin ou maïs -plus neutre)

Pour l’ultra fondant

  • 650 g de patates douces (2 moyenne)
  • 100 g (1 cup bien tassée) de poudre d’amande
  • 150 g (1 cup de petits palets) de chocolat noir
  • Facultatif : sucrant – sucre glace ou sirop d’érable

Pour la déco – Facultatif

  • Copeaux chocolat
  • Poudre de cacao non sucrée

 

Alleeeeeeeeez !

Pour le fond rose des sables :

  1. Dans un bain marie, faire fondre doucement la margarine végétale et le chocolat et mélanger
  2. Une fois fondus, mélanger aux pétales de céréales. Toutes les céréales doivent bien être napées
  3. Tapisser le fond du cercle ou du moule avec ce mélange et laisser durcir au réfrigérateur au moins une heure

Pour le fondant chocolat :

  1. Laver les patates douces et les mettre au four à 180°C sans les peler
  2. Les patates douces vont cuire et caraméliser. Surveiller la cuisson en plantant une fourchette ou une pique dedans
  3. Au bout de 40 minutes / 1 heure (suivant la taille des patates douces) elles seront bien tendres, votre pique s’enfonce sans difficultés
  4. Les sortir du four, les laisser refroidir une dizaine de minutes avant de les manipuler pour ne pas se bruler
  5. Une fois refroidies, les peler (la peau va s’enlever très facilement grâce à la cuisson) et récupérer la chair dans un saladier
  6. Avec un mixeur plongeant, mixer la chair jusqu’à l’obtention d’une purée lisse, sans morceau
  7. Faire fondre le chocolat au bain marie
  8. Ajouter la poudre d’amande à la purée de patates et le chocolat fondu, et mélanger à la spatule jusqu’à obtention d’une pâte parfaitement homogène
  9. Goûter, si vous l’estimez nécessaire ajouter un sucrant dans la quantité de votre choix. La patate douce apporte déjà du sucre à cette recette, mais cela peut être insuffisant pour certains. J’ajoute parfois 2 cuillères à soupe de sirop d’érable
  10. Verser la pâte obtenue sur le fond « rose des sables » et lisser parfaitement le dessus
  11. Laisser durcir au réfrigérateur (minimum 2 heures)

► Une fois durcit, décorer le gâteau !

 

Bon appétit

_____________

Notes :

* Margarine végétale : Choisir une margarine dont on aime le goût (ou neutre, par exemple la Vita’Coco de Vitaquell). Il n’y a pas de cuisson pour le fond, donc le goût de la margarine est essentiel. Si vous en achetez, je conseille vraiment ici d’utiliser la margarine bio Saint Hubert au sel de mer (boîte bleue), son goût est très bon, et la note salée est vraiment un plus pour cette recette.

Imprimer cet article

Vous pourriez aussi aimer …